Productions

Le mystère de Grimley

Christopher Parker est retrouvé mort, une balle dans la tête, dans la bibliothèque de son manoir. Alcide, le majordome, peut témoigner que la victime était unanimement détestée et que nombreux sont ceux qui se réjouissent de cette disparition : Edward, son frère, et sa femme Gwenda, que Christopher allait mettre à la porte après son remariage avec la jeune et belle Hilary; Prudence, son infirmière, qui l'aimait en secret; Lawrence, son fils, l’unique héritier… Meurtre ou suicide? Le commissaire Cradock saura-t-il résoudre le mystère de Grimley? Une bibliothèque, un meurtre et six suspects pour une comédie policière inspirée d'Agatha Christie, qui aligne fausses pistes, rebondissements et indices saugrenus!

Plus de détails

Appelez-moi Stéphane

Cinq personnes issues de milieux très différents s’inscrivent à des cours du soir en théâtre. Stéphane, le professeur, véritable gourou des temps modernes, leur propose de monter une pièce dans laquelle chacun jouera une partie de sa propre histoire et va forcer ses participants à franchir des portes et à explorer les coins les plus secrets de leur âme, provoquant la libération d'une énergie qu’il est incapable de canaliser. Ce qui n’était au début qu’un simple jeu sans conséquence grave devient soudainement un déferlement de délires et de passions qui confère à la pièce des éléments comiques et dramatiques.

Plus de détails

Tirs croisés

Une épouse veut se débarrasser de son mari; lequel, de son côté, entend faire assassiner un importun. L'un et l'autre recrutent un tueur à gages dont ils ignorent l'identité. Des étrangers se présentent chez le couple. Qui est qui? Un jeu de faux semblants où la suspicion le dispute à la paranoïa.

Plus de détails

Le désir

Dès que Véronique a vu Jasmin, elle a su qu’il était l’homme de sa vie. Oubliant toute raison, elle se jette dans ce nouvel amour à corps perdu : à l’étonnement de tous ses proches, elle s’unira à lui. Or, la veille de son mariage, un simple regard sur un autre homme ébranle tout cet édifice amoureux...

Plus de détails

Le spectre inversé

Rien n’est ni noir ni blanc; tout est une question de perception. D’ailleurs, le terme « spectre » peut être perçu de différentes façons : de la suite continue des couleurs de l’arc-en-ciel aux apparitions fantomatiques, en passant par le figuratif d’une perspective menaçante. À la recherche d’un apaisement de ses douleurs chroniques, Dalton, pour qui le spectre de la discrimination a toujours été présent, se voit forcé de revisiter son passé aux couleurs parfois déchirantes, parfois réconfortantes. La cicatrisation opère et de cette réminiscence émerge alors une constatation universelle : notre place est là, quelque part, et nous avons tous un impact sur la vie des autres, nous laissons tous une trace de notre passage. Car tout est lié et, faut-il le répéter, tout est une question de perception…

Plus de détails